Actualité

Épargne salariale : les délais du nouveau contrôle sont fixés


Imprimer

La loi no 2020-1525 du 7 décembre 2020 d’accélération et de simplification de l’action publique, (loi ASAP) a notamment simplifié la mise en place des dispositifs d’épargne (intéressement, plan d’épargne et participation) et sécurisé leur mise en œuvre. Elle a également modifié la procédure de contrôle des accords d’épargne salariale après leur dépôt, instaurant pour les accords et règlements déposés à compter du 1er septembre 2021 un contrôle en deux étapes : un contrôle de forme par l’administration du travail, puis un contrôle sur le fond par l’organisme de sécurité sociale (Urssaf, CGSS dans les DOM ou caisse de MSA).

Le décret 2021-1122 du 27 août 2021 précise les conditions et délais de ce contrôle.

Les documents sont toujours déposés via la plateforme TéléAccords et à compter du 1er septembre 2021, la DDETS dispose d’un délai d’un mois pour contrôler les formalités de dépôt et les modalités de négociation, de dénonciation et de révision des accords et délivrer le récépissé qui atteste de ce dépôt et du contrôle opéré. Pendant ce délai, elle peut demander à l’entreprise des pièces complémentaires ou lui transmettre des observations sur les conditions d’adoption du document (C. trav. art. D 3345-5 modifié). En l’absence de ce récépissé, s’il n’y a pas eu de demande de pièces complémentaires ou d’observations de sa part dans le délai imparti, l’accord ou le règlement sera aussi réputé validement conclu. La DDETS transmettra alors le texte déposé et, le cas échéant, son récépissé à l’organisme de recouvrement des cotisations de sécurité sociale.

L’organisme de recouvrement dispose alors d’un délai de trois mois pour demander le retrait ou la modification des clauses contraires aux dispositions légales et réglementaires (C. trav. art. D 3345-5 modifié).

En ce qui concerne les accords d’intéressement, l’Urssaf dispose d’un délai supplémentaire de deux mois pour formuler des demandes de retrait ou de modification de clauses contraires aux dispositions légales, afin que l’entreprise se mette en conformité pour les exercices qui suivent celui du dépôt.

En l’absence de demande de l’Urssaf dans le délai imparti, aucune contestation ultérieure de la conformité du document aux dispositions légales en vigueur au moment de sa conclusion ne peut avoir pour effet de remettre en cause ces exonérations pour les sommes versées au titre des exercices en cours ou antérieurs à la contestation.

Décret 2021-1122 du 27 août 2021


Imprimer Haut de page
  • Information juridique

    Dirigeants, responsables RH,
    recevez GRATUITEMENT
    nos informations juridiques hebdomadaires.

    > Je souhaite m’abonner

    La lettre sociale

    La lettre sociale
    Dirigeants, direction RH, managers, recevez
    GRATUITEMENT toute l'information juridique du mois pour les RH.

    * Champs obligatoires

  • Le Club 20/40

    Formations, petits déjeuners, événements : rejoignez le Club !

    Subscribe 20/40
    > Rejoindre le Club

    > Tout savoir sur le Club 20/40

    REJOINDRE LE CLUB 20/40

    Inscription au Club 20/40

    Rejoindre le Club 20/40 vous donne l'opportunité d'assister à des formations, des petits déjeuners et des événements, en compagnie de dirigeants, directeurs RH et managers de haut niveau.

    Tout savoir sur le Club 20/40

    * Champs obligatoires

  • Nous contacter

    63, avenue Niel
    75017 Paris, France

    E-mail :
    Téléphone : 01 58 36 16 50

    Carte_adresse_63_av_Niel

    > Écrivez-nous

  • Nous rejoindre

    Nous recherchons des juristes et des avocats en droit social pour rejoindre notre équipe.

    > Voir les offres

> Choisir > Choisir

QUESTION

Jaem vous permet de tester votre connaissance du droit social en 10 questions.

Choisissez votre personnage et commencez !

Chargement...
Vous avez eu : +score+ % de bonnes réponses !
> Voir l'explication > Fermer la fenêtre

Vous avez moins de 50 % de bonnes réponses

Rendez-vous sur nos pages de formation pour trouver la formation généraliste qui vous permettra d’acquérir les bases du droit social.

Voir nos formations

Vous avez entre 50 et 75 % de bonnes réponses.

Pas mal !!!!!! Vous trouverez sûrement parmi les formations Daem celle qui vous permettra de passer au niveau Expert !

Voir nos formations

Vous avez plus de 75 % de bonnes réponses.

Vous êtes un as du droit social ! Rendez-vous sur nos pages formations pour dénicher les dernières expertises qui pourraient vous manquer.

Voir nos formations