Actualité

PILOTER LA REPRISE D’ACTIVITE – Intéressement, participation et prime exceptionnelle


Imprimer

Face à l’inquiétude croissante des entreprises sur les répercussions de la crise sanitaire, le Gouvernement a tenu à prendre des mesures exceptionnelles afin de tenter de limiter les conséquences économiques et de faciliter la reprise de l’activité. 

Reprise d’activité – Intéressement, Participation et prime exceptionnelle

Parmi les mesures phares prises par le gouvernement, l’article 2 de l’ordonnance n° 2020-322 du 25 mars 2020 permet aux entreprises de reporter le versement des sommes dues au titre de la participation et de l’intéressement jusqu’au 31 décembre 2020.

En principe, pour de nombreuses entreprises dont l’exercice est calé sur l’année civile, le versement de ces sommes aurait dû intervenir seulement 15 jours après la reprise, ce qui aurait très certainement fragilisé d’avantage leur modèle économique.

Désormais, ces entreprises ont la possibilité de « respirer » jusqu’au 31 décembre 2020, date à laquelle les intérêts de retard se déclencheront.

Le Gouvernement recommande toutefois de rapprocher dans la mesure du possible le versement des sommes à l’échéance prévue conventionnellement.

En pratique, l’envoi des bulletins d’options permettant aux bénéficiaires de choisir entre perception immédiate et investissement pourra également être différé par rapport aux délais conventionnels.

Autre mesure importante permettant de faciliter la reprise, l’ordonnance n° 2020-385 du 1er avril 2020 qui reporte la date limite de versement de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat au 31 août 2020.

L’ordonnance permet également d’étendre le bénéfice de l’exonération des cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu qui n’est désormais plus conditionné à la conclusion d’un accord d’intéressement.

La conclusion d’un tel accord entre le 1er janvier et, par dérogation, le 31 aout 2020 pourra néanmoins permettre aux entreprises de bénéficier d’une exonération de la prime à hauteur de 2000 euros.

Cette exonération est limitée à 1000 euros pour les entreprises n’ayant pas conclu d’accord.

Une négociation en la matière pourrait intervenir dès la reprise de l’activité, en privilégiant un dialogue social par voie dématérialisée afin de respecter les gestes barrières.


Imprimer Haut de page
  • Information juridique

    Dirigeants, responsables RH,
    recevez GRATUITEMENT
    nos informations juridiques hebdomadaires.

    > Je souhaite m’abonner

    La lettre sociale

    La lettre sociale
    Dirigeants, direction RH, managers, recevez
    GRATUITEMENT toute l'information juridique du mois pour les RH.

    * Champs obligatoires

  • Le Club 20/40

    Formations, petits déjeuners, événements : rejoignez le Club !

    Subscribe 20/40
    > Rejoindre le Club

    > Tout savoir sur le Club 20/40

    REJOINDRE LE CLUB 20/40

    Inscription au Club 20/40

    Rejoindre le Club 20/40 vous donne l'opportunité d'assister à des formations, des petits déjeuners et des événements, en compagnie de dirigeants, directeurs RH et managers de haut niveau.

    Tout savoir sur le Club 20/40

    * Champs obligatoires

  • Nous contacter

    63, avenue Niel
    75017 Paris, France

    E-mail :
    Téléphone : 01 58 36 16 50

    Carte_adresse_63_av_Niel

    > Écrivez-nous

  • Nous rejoindre

    Nous recherchons des juristes et des avocats en droit social pour rejoindre notre équipe.

    > Voir les offres

> Choisir > Choisir

QUESTION

Jaem vous permet de tester votre connaissance du droit social en 10 questions.

Choisissez votre personnage et commencez !

Chargement...
Vous avez eu : +score+ % de bonnes réponses !
> Voir l'explication > Fermer la fenêtre

Vous avez moins de 50 % de bonnes réponses

Rendez-vous sur nos pages de formation pour trouver la formation généraliste qui vous permettra d’acquérir les bases du droit social.

Voir nos formations

Vous avez entre 50 et 75 % de bonnes réponses.

Pas mal !!!!!! Vous trouverez sûrement parmi les formations Daem celle qui vous permettra de passer au niveau Expert !

Voir nos formations

Vous avez plus de 75 % de bonnes réponses.

Vous êtes un as du droit social ! Rendez-vous sur nos pages formations pour dénicher les dernières expertises qui pourraient vous manquer.

Voir nos formations