Clin d'œil

Assurance chômage, quels arbitrages pour les années à venir ?


Imprimer

Le contexte très conflictuel entre les partenaires sociaux, la difficulté majeure du déficit abyssal de l’assurance chômage, la perspective des élections présidentielles … autant de facteurs qui expliquent les nombreux aléas d’une négociation tendue… et le soulagement d’arriver finalement à un accord de compromis.

Le patronat n’a pas cédé sur les exigences syndicales en faveur d’une nouvelle taxation des contrats courts, et a même obtenu la suppression de la sur-taxation des CDD d’une durée inférieure ou égale à 3 mois.

Les contrats d’usage toutefois ne sont pas compris dans cet allègement et continuent donc à être surtaxé à un taux de 0,5 % (portant ainsi le taux global de la contribution patronale à 4,5 %).

En contrepartie de l’abandon d’une politique de taxation des CDD, les partenaires sociaux se sont mis d’accord sur une hausse globale de la cotisation patronale de 0,05 % sur tous les contrats. Cette augmentation est dite temporaire (3 ans au maximum), toutefois les exemples de hausses temporaires qui perdurent finalement ne manquent pas.

L’exonération des cotisations patronales pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans est également supprimée.

Les règles d’indemnisation ont été également revues et certaines modifications pourraient peser lors de ruptures des contrats de travail.

Ainsi en est-il de la modification des modalités d’application et de calcul du différé spécifique d’indemnisation. Le plafond du différé passe de 180 jours à 150 jours, la valeur du diviseur constant, égal à 90, est désormais indexée à l’évolution du plafond annuel de la sécurité sociale

Par ailleurs, les séniors voient leur situation fragilisée : jusqu’à présent, ils bénéficient d’une durée d’indemnisation de 3 ans à compter de 50 ans. L’accord prévoit désormais que seuls les séniors perdant leur emploi à partir de 55 ans garderont cette durée d’indemnisation.

Entre 53 et 54 ans, la durée maximale d’indemnisation passe à deux ans et demi (30 mois). En deçà de 53 ans, le sénior est à la même enseigne que les autres chômeurs en matière de durée d’indemnisation.

Ces dispositions devraient entrer en application à compter du mois de septembre 2017, après leur reprise dans une nouvelle convention UNEDIC et agrément de cette dernière.


Imprimer Haut de page
  • Information juridique

    Dirigeants, responsables RH,
    recevez GRATUITEMENT
    nos informations juridiques hebdomadaires.

    > Je souhaite m’abonner

    La lettre sociale

    La lettre sociale
    Dirigeants, direction RH, managers, recevez
    GRATUITEMENT toute l'information juridique du mois pour les RH.

    * Champs obligatoires

  • Le Club 20/40

    Formations, petits déjeuners, événements : rejoignez le Club !

    Subscribe 20/40
    > Rejoindre le Club

    > Tout savoir sur le Club 20/40

    REJOINDRE LE CLUB 20/40

    Inscription au Club 20/40

    Rejoindre le Club 20/40 vous donne l'opportunité d'assister à des formations, des petits déjeuners et des événements, en compagnie de dirigeants, directeurs RH et managers de haut niveau.

    Tout savoir sur le Club 20/40

    * Champs obligatoires

  • Nous contacter

    63, avenue Niel
    75017 Paris, France

    E-mail :
    Téléphone : 01 58 36 16 50

    Carte_adresse_63_av_Niel

    > Écrivez-nous

  • Nous rejoindre

    Nous recherchons des juristes et des avocats en droit social pour rejoindre notre équipe.

    > Voir les offres

> Choisir > Choisir

QUESTION

Jaem vous permet de tester votre connaissance du droit social en 10 questions.

Choisissez votre personnage et commencez !

Chargement...
Vous avez eu : +score+ % de bonnes réponses !
> Voir l'explication > Fermer la fenêtre

Vous avez moins de 50 % de bonnes réponses

Rendez-vous sur nos pages de formation pour trouver la formation généraliste qui vous permettra d’acquérir les bases du droit social.

Voir nos formations

Vous avez entre 50 et 75 % de bonnes réponses.

Pas mal !!!!!! Vous trouverez sûrement parmi les formations Daem celle qui vous permettra de passer au niveau Expert !

Voir nos formations

Vous avez plus de 75 % de bonnes réponses.

Vous êtes un as du droit social ! Rendez-vous sur nos pages formations pour dénicher les dernières expertises qui pourraient vous manquer.

Voir nos formations