Clin d'œil

Contestation d’un avis d’inaptitude : l’administration doit respecter le principe du contradictoire !


Imprimer

Les avis du médecin du travail peuvent être contestés dans les deux mois auprès de l’inspecteur du travail. Le salarié déclaré inapte à son poste par le médecin du travail n’a pas l’obligation d’informer l’employeur de l’exercice d’un recours administratif contre cet avis (Cass. soc., 3 février 2010, n° 08-44.455). Pourtant, lorsque l’autorité administrative infirme l’avis d’inaptitude délivré par le médecin du travail et considère le salarié apte, sa décision rétroagit à la date de l’avis rendu par ledit médecin et permet au salarié, si son licenciement a déjà été prononcé, de le faire juger sans cause réelle et sérieuse. En conséquence, bien que l’employeur ait procédé au licenciement du salarié sur le fondement d’un avis d’inaptitude régulièrement émis, il aura à verser à ce dernier une indemnité qui ne peut pas être inférieure aux salaires des six derniers mois, ou à 12 mois si l’inaptitude est d’origine professionnelle.

Le Conseil d’Etat vient de décider qu’une décision de l’inspecteur du travail, prise sur recours d’un salarié, infirmant l’avis d’inaptitude émis par le médecin de travail et déclarant ce salarié apte, sous certaines réserves, ne pouvait intervenir qu’après que l’employeur ait été mis à même de présenter ses observations à l’inspecteur du travail (CE, 21 janvier 2015, n° 365124).

​Ce n’est pas en s’appuyant sur le code du travail mais  sur la loi la loi n° 2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations, que le conseil d’Etat impose à l’administration « d’inviter » l’employeur dans la procédure administrative en route. A défaut, la décision transformant un avis d’inaptitude pris par le médecin du travail en avis d’aptitude avec réserves est nulle.


Imprimer Haut de page
  • Information juridique

    Dirigeants, responsables RH,
    recevez GRATUITEMENT
    nos informations juridiques hebdomadaires.

    > Je souhaite m’abonner

    La lettre sociale

    La lettre sociale
    Dirigeants, direction RH, managers, recevez
    GRATUITEMENT toute l'information juridique du mois pour les RH.

    * Champs obligatoires

  • Le Club 20/40

    Formations, petits déjeuners, événements : rejoignez le Club !

    Subscribe 20/40
    > Rejoindre le Club

    > Tout savoir sur le Club 20/40

    REJOINDRE LE CLUB 20/40

    Inscription au Club 20/40

    Rejoindre le Club 20/40 vous donne l'opportunité d'assister à des formations, des petits déjeuners et des événements, en compagnie de dirigeants, directeurs RH et managers de haut niveau.

    Tout savoir sur le Club 20/40

    * Champs obligatoires

  • Nous contacter

    63, avenue Niel
    75017 Paris, France

    E-mail :
    Téléphone : 01 58 36 16 50

    Carte_adresse_63_av_Niel

    > Écrivez-nous

  • Nous rejoindre

    Nous recherchons des juristes et des avocats en droit social pour rejoindre notre équipe.

    > Voir les offres

> Choisir > Choisir

QUESTION

Jaem vous permet de tester votre connaissance du droit social en 10 questions.

Choisissez votre personnage et commencez !

Chargement...
Vous avez eu : +score+ % de bonnes réponses !
> Voir l'explication > Fermer la fenêtre

Vous avez moins de 50 % de bonnes réponses

Rendez-vous sur nos pages de formation pour trouver la formation généraliste qui vous permettra d’acquérir les bases du droit social.

Voir nos formations

Vous avez entre 50 et 75 % de bonnes réponses.

Pas mal !!!!!! Vous trouverez sûrement parmi les formations Daem celle qui vous permettra de passer au niveau Expert !

Voir nos formations

Vous avez plus de 75 % de bonnes réponses.

Vous êtes un as du droit social ! Rendez-vous sur nos pages formations pour dénicher les dernières expertises qui pourraient vous manquer.

Voir nos formations