Clin d'œil

Covid-19, l’état d’urgence ne met pas le droit entre parenthèse…


Imprimer

Pendant l’état d’urgence, parmi les mesures d’exceptions autorisées par le gouvernement pour donner « un coup de pouce » aux entreprises dans la tourmente, certaines ont écorné la règlementation relative aux congés payés.

Ainsi, il a été possible d’imposer la prise de congés payés sans respecter les délais légaux, et ce, dans la limite d’une semaine et sous condition de signature d’un accord d’entreprise.

Cet encadrement strict des conditions dans lesquels l’employeur peut s’affranchir d’une règlementation est rappelée par une décision du Tribunal judiciaire de Lyon, saisi en référé sur le fondement du trouble manifestement illicite, en date du 9 juillet 2020 (n°20/00838).

En l’espèce, aux termes d’un accord d’entreprise signé en 2016, les périodes de prises de congés devaient être définies par l’employeur au mois de décembre pour l’année suivante, avec une prise obligatoire de congés payés les 15 premiers jours du mois d’août. Pour l’année 2020, cette période obligatoire était du 3 au 15 août.

Difficultés économiques, absence d’activité ou autres, nous ne connaissons pas les motivations de l’employeur mais elles doivent être de cet ordre, le fait est que ce dernier, modifie ces dates par note du 4 juin et décide d’allonger la période de prise obligatoire de congés pour tous les salariés, du 27 juillet au 19 août 2020.

Le CSE, qui avait été consulté sur cette décision et avait rendu un avis négatif, ainsi qu’un syndicat, saisissent le tribunal judiciaire de Lyon pour faire suspendre la note en question.

Le tribunal constate l’existence d’un trouble manifestement illicite : l’employeur se doit d’appliquer l’accord signé en 2016 et les dates fixées en décembre 2019, conformément à l’accord. Il ne peut revenir sur sa décision que par la voie d’une renégociation de l’accord collectif.

La note de service a donc été suspendue par le juge de l’urgence, qui a ordonné l’application de l’accord de 2016 (notons que l’employeur aurait également pu dénoncer l’accord, mais ce dernier aurait continué à s’appliquer pendant le délai de survie de 15 mois…)

L’état d’urgence ne permet pas de s’écarter des lignes, même si ces dernières ont été beaucoup floutées par les multiples décrets et ordonnances prises en urgence ces 4 derniers mois.

Tribunal judiciaire de Lyon 9 juillet 2020 n°20/00838


Imprimer Haut de page
  • Information juridique

    Dirigeants, responsables RH,
    recevez GRATUITEMENT
    nos informations juridiques hebdomadaires.

    > Je souhaite m’abonner

    La lettre sociale

    La lettre sociale
    Dirigeants, direction RH, managers, recevez
    GRATUITEMENT toute l'information juridique du mois pour les RH.

    * Champs obligatoires

  • Le Club 20/40

    Formations, petits déjeuners, événements : rejoignez le Club !

    Subscribe 20/40
    > Rejoindre le Club

    > Tout savoir sur le Club 20/40

    REJOINDRE LE CLUB 20/40

    Inscription au Club 20/40

    Rejoindre le Club 20/40 vous donne l'opportunité d'assister à des formations, des petits déjeuners et des événements, en compagnie de dirigeants, directeurs RH et managers de haut niveau.

    Tout savoir sur le Club 20/40

    * Champs obligatoires

  • Nous contacter

    63, avenue Niel
    75017 Paris, France

    E-mail :
    Téléphone : 01 58 36 16 50

    Carte_adresse_63_av_Niel

    > Écrivez-nous

  • Nous rejoindre

    Nous recherchons des juristes et des avocats en droit social pour rejoindre notre équipe.

    > Voir les offres

> Choisir > Choisir

QUESTION

Jaem vous permet de tester votre connaissance du droit social en 10 questions.

Choisissez votre personnage et commencez !

Chargement...
Vous avez eu : +score+ % de bonnes réponses !
> Voir l'explication > Fermer la fenêtre

Vous avez moins de 50 % de bonnes réponses

Rendez-vous sur nos pages de formation pour trouver la formation généraliste qui vous permettra d’acquérir les bases du droit social.

Voir nos formations

Vous avez entre 50 et 75 % de bonnes réponses.

Pas mal !!!!!! Vous trouverez sûrement parmi les formations Daem celle qui vous permettra de passer au niveau Expert !

Voir nos formations

Vous avez plus de 75 % de bonnes réponses.

Vous êtes un as du droit social ! Rendez-vous sur nos pages formations pour dénicher les dernières expertises qui pourraient vous manquer.

Voir nos formations