Clin d'œil

L’activité partielle, aujourd’hui et demain…


Imprimer

Un dispositif exceptionnel d’activité partiel mis en place pendant la crise sanitaire, un dispositif de droit commun à venir, la création d’un nouveau dispositif d’activité partielle dit « de longue durée »,… les décrets pleuvent, retouchant par-ci, modifiant par-là, les deux derniers datant du 30 octobre 2020. Une clarification des règles applicables s’impose.

En premier lieu, en raison du nouveau confinement et de la prolongation de l’état d’urgence, la prise en charge par l’État de l’indemnisation de l’activité partielle ne sera pas modifiée jusqu’au 31 décembre 2020. Ainsi, les règles applicables depuis le 1er juin sont maintenues, à savoir :

Le taux horaire de l’indemnité d’activité partielle reste à 70 % de la rémunération brute de référence (rémunération brute servant d’assiette à l’indemnité de congés payés), avec une prise en charge de l’Etat différente selon le secteur d’activité de l’entreprise :

  • dans les entreprises des secteurs protégés (tourisme, hôtellerie, restauration, sport, culture, transport aérien, évènementiel), la prise en charge de l’Etat reste à 100 % (soit une allocation d’activité partielle à 70 %).
  • pour les entreprises exerçant des activités dans les secteurs dépendant des secteurs protégés, la prise en charge complète de l’Etat dépend de la diminution du chiffre d’affaires (au moins 80 % entre le 15 mars et le 15 mai 2020.)
  • enfin, les entreprises dont l’activité principale implique l’accueil du public qui doivent règlementairement interrompre leur activité bénéficient de la prise en charge totale de l’indemnité d’activité partielle.

Le décret 2020-1319 prévoit toutefois des aménagements :

  • d’une part, les entreprises accueillant du public, contraintes de fermer seulement partiellement pourront bénéficier d’une prise en charge à 100 %,
  • d’autre part, la liste des secteurs pouvant bénéficier de l’allocation majorée est étendue.

Les entreprises ne relevant pas de ces secteurs protégés voient, quant à elles, la prise en charge de l’Etat diminuer : l’allocation d’activité partielle est fixée à 60 % du salaire horaire brut limité à 4,5 fois le Smic horaire (allocation horaire maximale : 27,41 €, allocation horaire minimale : 8,03€).

En ce qui concerne les congés payés, ce même décret précise que lorsqu’une indemnité de congés payés est due, l’employeur doit la verser en sus de l’indemnité d’activité partielle.

A compter du 1er janvier 2021, un nouveau dispositif de droit commun remplacera ce dispositif exceptionnel

Le taux d’indemnité d’activité partielle versée au salarié passera de 70 à 60% de la rémunération brute de référence (avec toujours le plafond à 60 % de 4,5 smic).

L’allocation d’activité partielle passera quant à elle à … 36% de la rémunération brute de référence (avec un plafond à 36 % de 4,5 Smic soit 16,44 € par heure).

La durée de l’autorisation administrative pour la mise en activité partielle passera de 12 mois (aujourd’hui) à … 3 mois, renouvelables dans la limite de 6 mois consécutifs ou non sur une période de référence de 12 mois consécutifs.

L’activité partielle de longue durée à compter du 1er novembre 2020

Rappelons que l’activité partielle de longue durée (APLD) est organisée par le décret n°2020-926 du 28 juillet 2020. Ce dernier est légèrement retouché par le décret n°2020-1316 du 30 octobre 2020.

Les entreprises relevant des secteurs protégés bénéficieront finalement d’une allocation au taux horaire majoré de 70 % dans le cadre de l’APLD.

Par ailleurs, les entreprises ayant violé leur engagement sur l’emploi mais dispensées par l’administration de rembourser les allocations perçues au titre de l’activité partielle en raison de leur situation économique trop dégradée, devront  en informer les organisations syndicale signataires de l’accord d’APLD et les institutions représentatives du personnel.

Décret nº 2020-1316 du 30 octobre 2020 relatif à l’activité partielle et au dispositif d’activité partielle spécifique en cas de réduction d’activité durable

Décret nº 2020-1319 du 30 octobre 2020 relatif à l’activité partielle


Imprimer Haut de page
  • Information juridique

    Dirigeants, responsables RH,
    recevez GRATUITEMENT
    nos informations juridiques hebdomadaires.

    > Je souhaite m’abonner

    La lettre sociale

    La lettre sociale
    Dirigeants, direction RH, managers, recevez
    GRATUITEMENT toute l'information juridique du mois pour les RH.

    * Champs obligatoires

  • Le Club 20/40

    Formations, petits déjeuners, événements : rejoignez le Club !

    Subscribe 20/40
    > Rejoindre le Club

    > Tout savoir sur le Club 20/40

    REJOINDRE LE CLUB 20/40

    Inscription au Club 20/40

    Rejoindre le Club 20/40 vous donne l'opportunité d'assister à des formations, des petits déjeuners et des événements, en compagnie de dirigeants, directeurs RH et managers de haut niveau.

    Tout savoir sur le Club 20/40

    * Champs obligatoires

  • Nous contacter

    63, avenue Niel
    75017 Paris, France

    E-mail :
    Téléphone : 01 58 36 16 50

    Carte_adresse_63_av_Niel

    > Écrivez-nous

  • Nous rejoindre

    Nous recherchons des juristes et des avocats en droit social pour rejoindre notre équipe.

    > Voir les offres

> Choisir > Choisir

QUESTION

Jaem vous permet de tester votre connaissance du droit social en 10 questions.

Choisissez votre personnage et commencez !

Chargement...
Vous avez eu : +score+ % de bonnes réponses !
> Voir l'explication > Fermer la fenêtre

Vous avez moins de 50 % de bonnes réponses

Rendez-vous sur nos pages de formation pour trouver la formation généraliste qui vous permettra d’acquérir les bases du droit social.

Voir nos formations

Vous avez entre 50 et 75 % de bonnes réponses.

Pas mal !!!!!! Vous trouverez sûrement parmi les formations Daem celle qui vous permettra de passer au niveau Expert !

Voir nos formations

Vous avez plus de 75 % de bonnes réponses.

Vous êtes un as du droit social ! Rendez-vous sur nos pages formations pour dénicher les dernières expertises qui pourraient vous manquer.

Voir nos formations