Le champ de la protection du lanceur d’alerte s’élargit

La loi « formation » du 5 mars 2014 a institué l’entretien professionnel, en remplacement de l’entretien de seconde partie de carrière. Cet entretien, obligatoire pour toutes les entreprises, doit avoir lieu tous les deux ans et à l’issue de certaines absences (retour d’un congé maternité, d’adoption, de soutien familial ou d’un congé parental d’éducation). Un bilan de parcours doit être dressé tous les 6 ans (Cf. notre article http://daempartners.com/actualite/entretien-professionnel-un-delai-pour-se-mettre-en-conformite/ ).

En raison de la crise sanitaire, les entreprises ont obtenu un report de délai pour l’organisation de ces entretiens, report qui arrive à son terme le 30 juin 2021.

Notons toutefois que l’entrée en vigueur des sanctions attachées à l’obligation de tenir ces entretiens a été reportée par la loi de gestion de la sortie de crise sanitaire n°2021-689 du 31 mai 2021.