Point de vue

Question de loyauté


Imprimer

Un salarié est licencié pour faute grave pour avoir créé une société directement concurrente à son employeur. Il saisit le juge arguant que le simple fait de détenir des parts (en l’espèce 45 %) dans une société concurrente ne constitue pas un manquement à l’obligation de loyauté.

En effet dans un litige similaire antérieur, la Cour de cassation a pu considérer que sans preuve d’une activité personnelle au sein de la société concurrente, le simple fait pour le salarié d’en avoir acquis des parts ne caractérisait pas un manquement à l’obligation de loyauté (cas. Soc. 16 septembre 2009 n°08-41735).

Il semble que les temps aient changé. La Cour de cassation confirme cette fois-ci le manquement à l’obligation de loyauté et admet la faute grave : le salarié ayant, alors qu’il était au service de son employeur et sans l’en informer, créé une société dont l’activité était directement concurrente de la sienne, avait manqué à son obligation de loyauté, peu important que des actes de concurrence déloyale ou de détournement de clientèle soient ou non établis.

Point n’est besoin de prouver des actes de concurrence ou de détournement de clientèle, le simple fait d’être associé dans une société concurrente suffit.

La différence d’appréciation des magistrats entre ces 2 décisions à quelques années d’intervalle tient-elle au fait que le salarié en l’espèce avait créé la société, qui portait d’ailleurs son nom ? Ou s’agit-il d’une appréciation différente de la loyauté, qui conduit à penser qu’elle ne peut plus exister dès lors qu’un salarié a accepté un affectio societatis dans une société concurrente ? … nous l’espérons !.

La précision apportée par les hauts magistrats sur l’information que le salarié aurait pu donner à son employeur de cette création suscite également une interrogation… Il est certain que si le salarié informe son employeur de cette création, c’est un acte de loyauté. Mais, toutefois, le fait de révéler un possible conflit d’intérêt met l’employeur dans une situation très délicate… comment peut-il alors garder confiance ?

Cass. soc., 30 nov. 2017, pourvoi no 16-14.541


Imprimer Haut de page
  • La lettre sociale

    Dirigeants, responsables RH,
    recevez GRATUITEMENT
    nos informations juridiques hebdomadaires.

    > Je souhaite m’abonner

    > Voir toutes les lettres

    La lettre sociale

    La lettre sociale
    Dirigeants, direction RH, managers, recevez
    GRATUITEMENT toute l'information juridique du mois pour les RH.

    * Champs obligatoires

  • Le Club 20/40

    Formations, petits déjeuners, événements : rejoignez le Club !

    Subscribe 20/40
    > Rejoindre le Club

    > Tout savoir sur le Club 20/40

    REJOINDRE LE CLUB 20/40

    Inscription au Club 20/40

    Rejoindre le Club 20/40 vous donne l'opportunité d'assister à des formations, des petits déjeuners et des événements, en compagnie de dirigeants, directeurs RH et managers de haut niveau.

    Tout savoir sur le Club 20/40

    * Champs obligatoires

  • Nous contacter

    63, avenue Niel
    75017 Paris, France

    E-mail :
    Téléphone : 01 58 36 16 50

    Carte_adresse_63_av_Niel

    > Écrivez-nous

  • Nous rejoindre

    Nous recherchons des juristes et des avocats en droit social pour rejoindre notre équipe.

    > Voir les offres

> Choisir > Choisir

QUESTION

Jaem vous permet de tester votre connaissance du droit social en 10 questions.

Choisissez votre personnage et commencez !

Chargement...
Vous avez eu : +score+ % de bonnes réponses !
> Voir l'explication > Fermer la fenêtre

Vous avez moins de 50 % de bonnes réponses

Rendez-vous sur nos pages de formation pour trouver la formation généraliste qui vous permettra d’acquérir les bases du droit social.

Voir nos formations

Vous avez entre 50 et 75 % de bonnes réponses.

Pas mal !!!!!! Vous trouverez sûrement parmi les formations Daem celle qui vous permettra de passer au niveau Expert !

Voir nos formations

Vous avez plus de 75 % de bonnes réponses.

Vous êtes un as du droit social ! Rendez-vous sur nos pages formations pour dénicher les dernières expertises qui pourraient vous manquer.

Voir nos formations